Il pleut, il pleut encore, bergère!

Mise en contexte: il pleut. Vraiment, il pleut, pas genre la p’tite pluie cute genre “on va sortir avec nos parapluies pis nos bottes pour s’amuser pareil. Nenon, il pleut genre “enlever des graffitis à pression”. Et tu as des enfants qui sont propulsés par l’énergie de quarante douze centrales nucléaires, et vous êtes dans la maison. Aaaaalors, admettons qu’on sort pas, on fait quoi pour avoir du plaisir tous ensemble?


Endroits enfants/bébés-friendly

Premièrement, y’a plusieurs endroits où on peut sortir avec notre enfant/bébé si on sort de la maison! Ça fait changement, et on a pas l’impression de “rester encabanés” parce qu’il pleut. J’ai fait une liste d’endroits cool un peu partout au Québec (que je vais d’ailleurs mettre à jour à l’instant)!

Calmer un enfant révolté


activités à la maison

Le sable lunaire/kinétique/magique

Ma peanut qui capote sa vie.

Ma peanut qui capote sa vie.

À défaut de pouvoir aller jouer avec du sable à l’extérieur, y’a cette merveilleuse chose que vous pouvez même faire en ouvrant vos armoires! C’est du sable à la texture de “sable mouillé”. Pour ma part, sur la photo, c’est un kit de Sands Alive que j’ai acheté en spécial: non-toxique et se ramasse relativement bien, sauf quand ton enfant est un enfant et qu’il en met partout, j’veux dire, c’est chiant à ramasser pareil mais moins que du sable pas mouillé, mettons! Vous pouvez aussi le faire maison comme je disais tantôt, et ma collègue blogueuse a fait un super article à ce sujet avec deux beaux DIY super faciles!

Dessiner dans les fenêtres

10527587_10153149077862238_6217867682592675324_n

L’hiver aussi ça peut être chouette! Avec des crayons feutres réguliers.

Avec ces crayons feutres lavables, of course! Parce qu’on y pense pas toujours, mais c’est tellement le fun à faire! Pour ma part j’utilise les crayons feutres ben ordinaires lavables, mais il existe aussi des crayons spécialement conçus pour les dessins de fenêtre: plus opaques, mais toujours aussi lavables. Je pense que ça peut être plus “satisfaisant” pour l’enfant, comme les crayons feutres réguliers sont quand même assez transparents. À vous de voir!

Version crayons feutres spéciaux pour vitres de Crayola!

Version crayons feutres spéciaux pour vitres de Crayola!

Toujours dans le thème de la fenêtre, il y a les autocollants repositionnables de Melissa & Doug qui sont un gros hit et, vous l’aurez deviné, très facilement “collables” dans la porte patio pour le plus grand bonheur de Mini Puce! Y’en a sur tous les thèmes (animaux, maison, repas, transports, etc). Ils viennent aussi avec des cartons glacés sur lesquels on peut coller les autocollants.

cuisiner ensemble

Le

Le “stash” de cuisine de Mini Puce

Parce que c’est beaucoup trop le fun à faire et on l’oublie souvent parce que, ben, ça fait des dégâts c’est certain. Mais quand l’enfant est plus vieux et peut couper des choses (avec un couteau approprié on s’entend), il se concentre tellement que… Ah ben? Pu de dégâts! Pis anyway, les dégâts, c’est le fun de temps en temps, non?

se décorer la peau

La collection de tatouages de Mini Puce.

La collection de tatouages de Mini Puce.

Ça prenait des tatouages temporaires dans cet article, vous commencez à me connaître! Quand il pleut, pourquoi pas mettre beaucoup trop de joie dans nos coeurs en se tatouant la peau avec des trucs cutes? J’ai aussi ma collection personnelle pour adulte, bien sûr. Gâtez-vous chez PiCO et Les Tatoués! Ça vaut la peine, et ça rend accro je vous avertis.

activités montessori

Un peu d'éducation dans ce monde de brutes!

Un peu d’éducation dans ce monde de brutes!

Si ça vous tente de sortir l’éducateur en vous tout en ayant du fun, ce petit livre (et d’ailleurs, toute la collection d’autres livres adaptés en âge proposant des activités Montessori) est une perle d’idées simples sans devoir acheter 90320 cossins. Parce qu’on finit tous par manquer d’idées un jour ou l’autre, ça en prend, des petits coups de pouce comme ça.

P’tits jeux le fun

Jeu Spot It! version junior, et petit paquet de cartes avec des activités cool et scientifiques qui captiveront les petits et les grands, promis!

Jeu Spot It! version junior, et petit paquet de cartes avec des activités cool et scientifiques qui captiveront les petits et les grands, promis!

Spot It!, c’est un jeu chouette à emporter un peu partout, mais quand il pleut, faut avouer que ça passe bien le temps! La version junior a des lettres et des formes, y’a aussi des versions animaux pour les plus jeunes. Le concept est simple: dans toutes les cartes, peu importe quelles deux tu piges, y’a un symbole qui se retrouve sur les deux cartes. Le premier qui le trouve gagne! Y’a plusieurs manières de jouer, y’a un beau petit livret dedans qui explique ça pas mal mieux que moi (j’suis vraiment pourrie pour expliquer des jeux sérieux).

Les cartes d’expériences scientifiques à faire, c’est magique. Y’a des expériences plus simples pour les plus jeunes, et plus compliquées pour les plus vieux, mais peu importe lesquelles: c’est clair que ET vous ET l’enfant aura ben du fun tout en apprenant des phénomènes scientifiques! Yé! Chaque carte explique quoi faire étape par étape, quel matériel est nécessaire, et explique le phénomène.


livres coup de coeur

Ab et Cé

AbEtCe

J’ai découvert cet abécédaire de Matthieu Baudet tout simplement génial pendant nos séances de lecture à la librairie. Il était gros, cartonné, éclatant: toutes les conditions étaient réunies pour captiver Mini Puce, et en effet c’est ce qui est arrivé! Ce livre n’en est pas un tout en en étant un. C’est pas vraiment une histoire, mais y’a tout de même une logique entre les pages! Il y a 26 pages, soit une pour chaque lettre de l’alphabet. Sur la page A, on trouve plein d’objets/d’actions qui commencent par la lettre A, et il en est de même pour toutes les pages. Donc sur la même page on peut retrouver un avion, un arbre, une abeille… On peut aussi le déplier sur toute sa longueur pour suivre l’histoire qu’on invente un peu à chaque page! Sérieusement, c’est malade comme livre.

Au carnaval des animaux, de Marianne Dubuc

Capture d’écran 2015-07-21 à 11.27.07

Autre gros coup de coeur: un livre long, cartonné, de belles illustrations, et beaucoup de rythme! L’enfant pourra même le lire tout seul plus le temps avancera comme ce sont pas mal toutes des images. J’ai découvert ça pendant l’atelier de la bouquinerie de Tatouée Maman et je suis tombée en amour! Tous les animaux s’en vont au carnaval: chaque page a son animal, on tourne puis l’animal se déguise en un autre animal, qu’on retrouve sur l’autre page, qui lui se déguise en un autre animal… Vous comprenez?

Animôme, de Raphaël Fetjö

animome

Autre livre avec beaucoup de rythme, de rimes, de mots chouettes et de belles illustrations. Le genre de livre qui peut développer un intérêt pour ces trésors cartonnés chez l’enfant! Ce qui est bien, c’est qu’on peut “fractionner” la lecture comme chaque page a son animal et que les pages n’ont pas nécessairement de lien entre elles, et y’en a beaucoup. Donc on peut lire 5 animaux, s’arrêter, puis y revenir plus tard.

La chenille qui fait des trous, de Eric Carle

chenille

Un classique si vous ne l’avez pas déjà! Beaucoup de rythme, vraiment, un des préférés de Mini Puce. Disponible en plein plein plein d’éditions: version super grande, version originale… Ce livre roule sa bosse depuis les années 80, donc il doit avoir un petit quelque chose! Au début la chenille est toute petite, puis le lundi elle croque dans une pomme, elle y fait un trou, mais elle a encore faim. Le mardi elle croque dans deux poires, elle y fait deux trous… Et ça finit en papillon. Super pour apprendre à compter!

La mémé et la mouche, chez La Montagne Secrète

IMG_5441

Parce que La mémé et la mouche, c’est pas juste des illustrations superbes de PisHier, c’est un CD de chansons que vous écouterez même quand vos enfants sont pas là sans vous en rendre compte (fait vécu plusieurs fois). J’aurais beau dire ce que je veux, mais Tatouée Maman en parle drette comme je voudrais vous en parler! Avec cette musique-là, vous allez clairement danser avec vos Minis, et chanter: ça amène du soleil dans la maison!


Sinon ben… Mettez vos bottes, votre parapluie et votre costume de bain et sortez dehors pareil, parce que la pluie a jamais tué personne, c’est chouette, et vous êtes pas faits en chocolat! 😀

– Maman Puce

Advertisements

Calmer son enfant révolté

Mini Puce est en plein Terrible Two (j’ai aussi entendu parler du Threenager et du Fucking Four, mais hey, j’pense qu’on peut juste appeler ça un enfant: c’est de même jusqu’à quoi… 16 ans? :D). Ma fille est aussi ce qu’on peut appeler un BABI ou, comme j’aime mieux, un enfant magique: la gestion de crises fait donc partie intégrale de ma vie! Aussi, lorsque je dis qu’il n’y a pas de discipline à proprement parler dans la maison, j’ai l’air d’une méchante bibitte.

Je sais qu’on est souvent dépassés en tant que parent d’un jeune enfant en pleine révolte (le tempérament de l’enfant joue aussi beaucoup dans le type d’approche qu’on prend) et je ne suis pas une spécialiste, mais je vais faire une petite liste des trucs que j’ai développés, si ça peut aider un ou deux parent à boutte.

Le petit coin calme

Nous avons la chance d’avoir un espace assez large sous le divan pour y cacher l’ancien matelas de bassinette de Mini Puce (qui n’a presque pas servi), alors je l’y ai placé. Rapidement, lorsqu’elle était fatiguée et un peu plus à fleur de peau, j’ai vite développé le truc du coin calme. On sort le matelas et la petite boîte à jeux calmes: rien de trop stimulant, genre des boules de ouate, une loupe, un collier à mâchouiller, un jeu d’ombres à associer avec des formes, etc.

On appelle ça “une p’tite pause”: elle s’y installe (parfois d’elle-même) avec sa doudou et parfois sa suce, tout dépendant du degré de crise, et joue ou s’étend jusqu’à ce qu’elle se sente plus calme. Je reste souvent près d’elle pour lui flatter le dos jusqu’à ce qu’elle s’intéresse à un objet de la boîte ou qu’elle s’étende: le contact physique est très important pour la gestion du stress engendré par des émotions fortes que l’enfant ne peut pas contrôler. Ensuite, lorsqu’elle s’est calmée, elle va d’elle-même me chercher ou passer à une autre activité.

Réconfort physique

… Pas immédiat si elle me repousse ou se débat, et pas pentoute si elle est pas réceptive au contact. Mais souvent, je la prends dans mes bras (et elle m’enserre avec ses bras et jambes telle une pieuvre), ou je la mets sur mon dos pour faire un tour de “maman la pouliche”. Porte-bébé parfois, sur la hanche jusqu’à ce qu’elle se calme. Le pire c’est la dynamique parent debout-enfant par terre: faut juste pas essayer de raisonner un enfant en crise.

11203447_1447678478859478_86837437_n

Une fois qu’elle est calme, on parle si besoin est. Mais avec le contact physique, souvent, c’est comme si elle se déchargeait le trop plein via mon corps (j’ai l’air bizarre, là, mais c’est ça pareil). Je lui propose aussi d’aller s’étendre sur le lit et de “faire pousser des choses dans son dos” en massage, elle accepte presque toujours quand l’heure du dodo est proche, c’est souvent la dernière étape: c’est elle qui choisit ce qu’on fait pousser, donc elle trouve ça très chouette!

Changer le mal de place

Grosse crise incontrôlable et réceptive à rien? Je deviens un G.O.: “as-tu envie de jouer aux blocs / d’aller te balancer / de lire “livre X” / d’écouter des comptines?” Bref, je lui propose des activités qu’elle aime et que je ferai avec elle pour carrément changer le mal de place et qu’elle oublie sa crise. Ça marche bien très souvent!

Version bouffe aussi si c’est l’heure du repas/de la collation: elle adore couper des fruits et légumes, m’aider en jetant les pelures et rognons, mettre les morceaux coupés dans un bol, jouer avec les coquilles d’oeufs, mélanger… Tous les enfants aiment qu’on les implique dans la préparation des repas, c’est très stimulant et éducatif en plus!

Aussi, je regarde quelle heure il est: est-elle en train de virer folle parce qu’elle est tannée d’être à l’intérieur? Si oui, on s’habille et hop! dehors. Ça c’est un game changer, évidemment!

L’isolement social

Mini Puce ne tripe pas tans sur le social, tant des autres enfants que les adultes: elle veut donc très souvent entrer dans mes jupes (lire: mon utérus) lorsqu’on a des invités. Matelas + doudou est une bonne solution si elle est fatiguée: ça lui permet d’observer et de s’isoler le temps qu’elle a besoin, sinon le porte-bébé est souvent la seule solution, comme j’ai souvent besoin de mes mains (comme tout l’monde). Je ne la force pas à socialiser lorsqu’elle ne le veut pas: j’ai été dans sa situation bien trop souvent, je la comprends. Si je la forçait, ça rendrait selon moi l’expérience juste plus désagréable et elle associerait le stimuli social avec un refus de réconfort, j’sais pas trop. Donc bon, on attend que ça passe.

Expliquer calmement

J’établis un contact visuel lorsqu’elle est calme et réceptive, et je lui explique calmement le pourquoi du comment si c’est une situation genre “non tu peux pas mettre des petits pois dans ton nez”, ou j’essaie de comprendre ce qu’elle ressent en lui posant des questions précises, du genre “tu es fâchée parce que je t’interdis d’ouvrir la porte d’armoire? C’est ça?” puis j’explique pourquoi si elle me répond oui (ce qu’elle fait souvent). Je m’assure qu’elle comprend, puis ensuite je lui propose autre chose de plus alléchant (voir “Changer le mal de place”) pour oublier tout ça et passer à autre chose. Ça lui permet d’assimiler l’explication tout en ne “bockant” pas là-dessus.

Ninja Parent, ASSEMBLE!
Maman Puce